Le saut d’obstacles consiste à enchaîner un parcours d’obstacles sans faute, c'est à dire dans le temps imparti, sans renverser de barres ni refuser ou dérober devant un obstacle. Les épreuves sont destinées à démontrer chez le poney/cheval sa franchise, sa puissance, son adresse, sa rapidité et son respect de l’obstacle et chez le concurrent, la qualité de son équitation.

Le saut d’obstacles est la discipline leader en France. Elle représente plus de 80 % de l’activité concours, aussi bien en termes de compétiteurs, que d’épreuves ou d’engagements en compétition.

Elle a cet avantage d’être une discipline facile à comprendre. Le néophyte voit si la barre tombe ou non et le chrono dit qui va le plus vite sur le tour. Même si des subtilités de jugement se rencontrent parfois, le verdict des barres et du chrono est accepté par tous.

C’est une discipline qui nécessite beaucoup de technique et d'agilité pour résoudre les difficultés d'un parcours. Le type d'obstacle, les distances, les angles, les virages sont variés et c'est au cavalier de s'adapter en fonction de chaque obstacle en modifiant la vitesse, l'amplitude, l'impulsion, la trajectoire de son cheval pour réussir son parcours plus vite que les autres concurrents.

L’archerie équestre est la réunion de deux disciplines sportives traditionnelles : l’équitation et le tir à l’arc. La combinaison de ces deux sports provient de traditions asiatiques.

L’objectif est de tirer dans un temps déterminé, des flèches en mouvement dans une ou plusieurs cibles en ligne droite ou sur un parcours de chasse vallonné, sur une piste encadrée.

L’esthétisme du geste et la difficulté d’allier vitesse et précision en font tout le charme. La symbolique de l’arc et du cheval conjuguée, est très forte.

La discipline du Mountain Trail que l'on peut traduire comme parcours d'obstacles de montagne, met en valeur le parfait cheval d'extérieur ; un cheval confiant,  qui se déplace avec une allure naturelle, de manière sûre et sécuritaire pour son cavalier, sur des parcours d'obstacles naturels qui pourraient être rencontrés en extérieur. Elle démontre la qualité de la relation homme/cheval, le véritable "Horsemanship" qui vise à montrer la confiance, le courage et la performance sportive de toutes les races d'équidés et toutes disciplines équestres.

A l'origine en indoor pour une pratique hivernale, le Mountain Trail est apparu en 2001 à aux USA. 

Des règles et la normalisation des dispositifs  afin de les rendre sécuritaires pour les cavaliers et les chevaux ont été mise ne place.

Chaque parcours de mountain trail possède son identité, jouant avec le relief du terrain et la variation des enchaînements de difficultés à franchir. Chaque structure choisis les dispositifs qu'elle souhaite construire et mettre en place, dans une liste de plus de 25 dispositifs de base. Chaque couple cavalier/cheval peut y évoluer, et trouver un vrai plaisir sportif quel que soit son niveau et son équitation.

Le Mountain Trail se pratique à pied ou en selle, en solo ou en duo une personne à pied et une à cheval.

En Mountain Trail, les cavaliers et chevaux novices évolueront au pas entre et sur les dispositifs avec des contrats d'exécution simples. Puis les allures supérieures et manœuvres plus complexe seront introduites au fil de leur progression.

En compétition le cavalier est jugé sur sa qualité relationnelle avec son cheval, la discrétion de ses demandes et utilisation de ses aides, la qualité de chaque  franchissement de dispositif, les trajectoires ...

Le cheval est jugé sur sa franchise, sa capacité à faire confiance à son cavalier mais également sa capacité à évaluer par lui même l'obstacle à franchir.

Le cavalier se présente dans la tenue et l'équipement lié à son équitation (Classique, Camargue, Doma vaquera, Western...).

L'Equifun est une épreuve d’animation inscrite dans un projet de pédagogie ludique. Il s’agit de réaliser un parcours composé d’une succession de dispositifs à effectuer au chronomètre. Ces dispositifs alternent maniabilité, saut et adresse et comportent des options de franchissement de difficulté variable.

Le but de l’Equifun est de développer la faculté du cavalier à maîtriser sa monture par le choix des options qui correspondent le mieux à ses capacités et de favoriser la préparation des poneys / chevaux en améliorant la qualité de leur dressage.

Tests ludiques à pied où le cavalier choisit des niveaux de difficulté de contrat pour mettre en valeur sa complicité avec son poney / cheval. Le but de l’Equifeel est de donner au cavalier d’avantage de compréhension du poney ou du cheval, de réflexion et de ressenti dans ses interactions avec lui.

Le dressage consiste à faire évoluer les chevaux afin de montrer l’élégance de leurs mouvements et leur facilité d’emploi. Dans les compétitions, les évolutions se font sur des reprises composées de mouvements classiques et de figures imposées ou libres, le cheval évoluant dans les différentes allures. Le dressage a pour but le développement des qualités d’un poney ou d’un cheval au moyen d’une éducation harmonieuse. Il a pour conséquence de le rendre calme, souple mais aussi confiant, attentif et brillant, démontrant la plus grande complicité possible avec son cavalier. Le dressage constitue aussi une base pour toutes les disciplines équestres visant à développer la relation cavalier-cheval et à faire  progresser les qualités du cheval comme la locomotion, la souplesse et l’équilibre. C’est également un support idéal, en tant qu’école des aides du cavalier, pour lui permettre de se faire comprendre au mieux de tout cheval ou poney dressé. La formation du cavalier se prolonge par l’initiation aux méthodes de dressage afin que cavalier puisse progressivement dresser lui‐même son cheval ou poney.

Aux confins du sport et de l’art équestre, le dressage est une discipline qui demande beaucoup de concentration et de relation pour obtenir ces moments de pure magie quand le cheval semble danser au rythme de la musique sous des demandes invisibles. Les tours d’honneur au botte à botte et au passage, cette allure où le cheval évolue avec lenteur et majesté sous l’effet de l’impulsion, font naître bien des vocations.

>